Matière première

Croquis rapides de corps, pochades à la volée, infographie et tableaux inachevés sont autant de tremplins d’inspiration qui projettent l’artiste toujours un peu plus loin dans sa démarche fragmentaliste et sa recherche des angle, cadrage et filtre nouveaux qui l’amèneront à dévoiler une beauté de plus de notre monde.

Mat_premiere-1A

Étude de fragment

Dans ce moment de l’œuvre, la main a rendez-vous avec le fortuit, le hasard, l’étonnement. L’expression se réduit ici à sa composante « physique ». Le geste, rapide, voire brouillon, cherche une collision créatrice. Le regard de l’artiste extrait l’essentiel, et souvent moins, qu’il utilisera pour terreau d’une éventuelle évolution picturale.

Mat_premiere-1B
Bleuétière

Pochades sur le terrain

Pour Serge Babeux, chaque immersion dans un paysage rural est une portion de pur bonheur que lui sert la vie. La nature est son marché aux images, avec ses étals de toutes les lumières et couleurs, de toutes les formes et nuances. Et de toutes les inspirations. Au fil de ses sorties, déplacements et voyages, il se constitue des réserves sous forme de pochades. Il cueille dans ces « instantanés » sa vision d’un moment, une simple impression, crue, transposée par un geste instinctuel. Le grain de départ pour l’œuvre.

bleuetiere-effervescentes-site
Mat_premiere-3A

De l’esquisse à la couleur et jusqu’à la poésie

La mise en toile est le trajet qui passionne Serge Babeux. Regarder. Voir. Étudier. Expérimenter. La forme, la couleur, la lumière, l’état d’âme. Fragmenter. « Vitrailler ». Par touches successives, passer du ressenti à la réalité d’une autre beauté.

Mat_premiere-3B
Mat_premiere-3C